Ennemis jurés des jardiniers et des agriculteurs, les Saints de glace ont lieu, chaque année, du 11 au 13 mai.
Mais faut-il vraiment craindre cette période synonyme de froid et de gelées ? Voici quelques précisions pour mieux affronter ces trois jours tant redoutés.

Bonne nouvelle, selon les météorologistes, les risques de gel sont limités cette année, même si la fraîcheur se fait bien sentir sur toute la France.

Que planter avant les saints de glace ?

Les jardiniers avisés préféreront attendre que les saints de glace soient passés pour réaliser leurs plantations mais sachez qu'il est tout de même possible de planter avant. On privilégie donc les plantes qui ne craignent pas le gel soit les plantes non gélives. Les plantes vivaces, les fleurs comme les primevères et les arbustes comme le buis pourront s'installer au jardin avant ces dates.
Si vous avez réalisé d'autres plantations avant les saints de glaces, soyez vigilant et surveillez les températures. Il ne faudra pas hésiter à les protéger à l'aide d'une voile d'hivernage ou d'un paillage pour limiter les dégâts des dernières gelées. Dans le cas des tomates par exemple, mieux vaut réaliser vos plantations après le 15 mars ou alors les protéger dans un tunnel ou une housse. Si les températures descendent trop bas, les tomates n'y survivront pas.

Donc un conseil, pour ne pas prendre de risque, attendez vendredi pour planter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *