jardin en avril

Que planter, semer et faire en avril ?

En avril, c'est le printemps, mais attention, le dicton "en avril ne te découvre pas d'un fil" reste valable ! Pas de précipitation pour trop anticiper des semis ou des plantations au risque de voir vos efforts anéantis par une gelée un peu tardive…
Par précaution, conservez des protections sur vos espèces végétales les plus fragiles. Rien n'est encore gagné d'autant que la lune rousse, lors de la lunaison d'après Pâques, est propice aux gelées nocturnes qui font roussir les jeunes pousses...

Côté fleurs

- Démarrez les cannas et autres fleurs bulbeuses d’été, au chaud et à l’humidité en intérieur.
- Retirez les fleurs fanées des narcisses (jonquilles) et tulipes en leur laissant le feuillage, même s’il est encombrant.
- Semez des fleurs d’été comme les zinnias, dans des petits pots et au chaud.
- Rabattez les gauras et autres vivaces qui démarrent tardivement. Remplacez celles qui ne repartent pas. 
- Plantez les bulbes d'été comme les glaïeuls et les dahlias, avec protection en cas de gelée tardive. 
Posez des tuteurs autour des grandes vivaces qui commencent à sortir.
- Retirez les protections en toute région,  à partir du 15 du mois, pour éviter que les jeunes pousses ne pourrissent sous la couche d’hivernage.
- Semez des annuelles d'été pour combler les manques dans les massifs.
- Nettoyez les premières fleurs fanées, en gardant le feuillage des bulbes à fleurs.

Arbustes et haies

- Achevez la plantation des arbustes à floraison printanière. 
- Paillez le pied des haies tant que le sol est humide et avant les premières chaleurs.
- Effectuez une première taille sur les haies basses afin de leur garder une forme nette.
- Retirez les rejets du porte-greffe au pied des hamamélis, qui sont toujours greffés.
- Taillez le lilas, en vous confectionnant de généreux bouquets, puis terminez après la floraison.
- Achevez la plantation des conifères avant les premières chaleurs.
- Plantez des variétés à feuillage décoratif pour animer les massifs un peu ternes.
- Retirez les parties malades des rosiers, souvent sans gravité à cette époque.

Au potager

- Semez des courges sous abri, en intérieur et à la lumière.
- Repiquez vos semis de tomate et d’aubergine lorsqu’ils forment leur première feuille après les deux premiers cotylédons.
- Semez en pleine terre les laitues. Effectuez un semis tardif de pois.
- Apportez un purin très mûr au pied des artichauts, surtout en sol sableux.

- Repiquez les plantules de tomate lorsqu’apparaît la première feuille. Faites-leur prendre le soleil en journée.
- Tuteurez les fèves. Pour des gousses mieux formées, pincez les extrémités.

- Semez des blettes, de la roquette et les derniers pois, en pleine terre.
- Éclaircissez les semis trop denses.
- Placez des pièges à limaces autour des jeunes semis. 
- Démarrez la plantation des pommes de terre, jusqu’à la mi-mai, pour une récolte échelonnée. 

Au verger

- Taillez les tiges de vigne qui se sont beaucoup allongées et retirez toutes les repousses au pied.
- Apportez un engrais au pied des figuiers pour stimuler leur croissance.
- Pulvérisez un produit cuprique sur les pêchers atteints par la cloque, pour éviter que cela ne s’aggrave.
- Éclaircissez les rangs de framboisiers envahis par les rejets.

- Coupez le bois mort à la base des framboisiers. 
- Pulvérisez de la bouillie bordelaise sur les pêchers aux feuilles déformées par la cloque.
- Posez une bande de glu autour du tronc
des jeunes cerisiers.
- Pulvérisez un anti-chenilles à base de Bacillus contre les chenilles des bourgeons.
- Appliquez une bouillie à base de cuivre sur les pêchers qui ont montré des feuilles déformées par la cloque, l’an passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *